> Editorial

Editorial

L´AVENT .... AURA BIEN LIEU !

S´il est une caractéristique de ce temps de crise sanitaire prolongée, c´est l´incertitude dans laquelle nous plonge cette épidémie. Au-delà des contaminations et des conséquences malheureusement tragiques au plan médical et hospitalier, personne n´échappe à ce climat où règne l´insécurité.

Comment faire des projets lorsque l´avenir semble incertain ? Comment parler de l´Espérance quand l´incertitude nous rend démunis et très vulnérables ? Il ne s´agit pas ici de pointer des responsables qui apparaîtraient vite comme les bouc-émissaires d´une situation devenue incontrôlable. Il s´agit d´abord de prendre conscience d´une réalité à laquelle personne n´échappe.

° Il y a, certes, des causes qui restent souvent à l´état d´hypothèses... et cela ne fait encore qu´augmenter l´incertitude.

° Il y a, certes, des experts aux avis souvent divergents. Il y a aussi des décisions politiques dont on ne voit pas toujours bien la cohérence tant les intérêts partisans sont sources de cacophonie et, le plus souvent, d´oppositions.

Rien n´est simple. Depuis le mois de mars 2020, le virus semble faire la loi dans une société qui prend conscience de ses vulnérabilités et de ses fragilités. C´est dans ce contexte qu´il nous faut oser l´Espérance qui n´est possible que là où peuvent s´expérimenter l´humilité et la lucidité. Ce sont les conditions à la fois incontournables et indispensables pour que se lève quelque peu le brouillard de nos incertitudes et qu´apparaisse enfin la face lumineuse de ce qui fait le cœur et la beauté de notre humanité aujourd´hui désemparée.

C´est au cœur de ces brumes persistantes que débute, pour les chrétiens, ce beau temps de L´AVENT dans un climat de lumière et de beauté où s´illumine la route qui conduit à Noël. L´Avent aura bien lieu ! Aucun virus, quels que soient ses mutants, ne peut enchaîner le cœur et la foi. Il pourra, bien sûr, semer quelques embûches sur le chemin. Il pourra aussi - paradoxalement - permettre ou forcer chacun d’aller à l´essentiel de ce qui fait son désir profond de vivre, d´aimer et de croire.

En paroisse, nous voulons, bien évidemment, rester attentifs au contexte sanitaire et sociétal qui est aussi une exigence de solidarité avec les plus fragiles.... et avec ce qu´il y a de plus fragile en chacun.

L´Avent est par excellence, le temps de la vigilance et de l´Espérance. La prière et la solidarité fraternelle en sont les expressions les plus belles. Car l´Avent ne se comprend vraiment que comme un temps de préparation à la venue du Christ reconnu comme le Messie et le Sauveur. Certes, il est déjà venu mais chaque fête de Noël est l´occasion de le reconnaître et de vivre plus intensément de sa présence.

Je souhaite vraiment que l´Avent soir un chemin de beauté et de lumières. .Au cœur du monde et au cœur de notre foi.

  • Abbé Philippe Mawet, Curé responsable de Stockel Au Bois